Jeudi 11 décembre 2014 4 11 /12 /Déc /2014 06:20
Environ une fois par mois, un atelier contes est proposé à la Maison Rouge le mercredi après-midi. Chacun se munit d'un petit coussin et c'est parti pour une ballade originale à travers l'exposition ! La conteuse raconte des histoires à partir de quelques oeuvres choisies. C'est bien pensé, la conteuse du jour était envoûtante - la qualité d'écoute et d'attention des enfants ne trompe pas - et la séance est suivie d'un goûter proposé par Rose Bakery. Puis les enfants peuvent visiter l'exposition à leur rythme et dessiner. Un après-midi agréable garanti quand il fait froid et gris ! Réservez-vite, les places sont chères ! Au sens figuré... au sens propre, il vous en coûtera 12 euros, ça reste plutôt raisonnable. Prochaine séance le 14 janvier 2015 !
Par Yosha - Publié dans : Paris pour les petits
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 10 décembre 2014 3 10 /12 /Déc /2014 17:04
Cette BD de plus de 200 pages est à lire. Absolument. Parce qu'on sent que l'auteur, Fabien Toulmé, s'y est investi entièrement. Que son histoire ne peut que bouleverser. Et changer, peut-être, au passage, notre regard sur la "norme". Celle qu'il n'attendait pas, c'est sa fille. Il l'avait imaginée différente, semblable à sa fille aînée. Et il n'accepte pas sa trisomie. Il ne parvient pas à l'aimer, à créer de lien avec elle et sa culpabilité rend la situation d'autant plus douloureuse. Mais il finit par réaliser que même si ce n'est pas celle qu'il attendait, il est content qu'elle soit là. "Ce n'est pas toi que j'attendais" retrace le chemin d'un amour parental à construire et donne au passage une belle leçon de tolérance.
Par Yosha - Publié dans : BD
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 6 décembre 2014 6 06 /12 /Déc /2014 20:07
Vous cherchez un spectacle divertissant qui réjouira enfants et adultes ? Slava's SnowShow pourrait bien faire l'affaire ! Il s'agit d'un spectacle mis en scène par le clown russe Slava et interprété avec ses acolytes clowns aux étranges chapeaux oreilles... On navigue entre le rire et la poésie, au gré de tableaux magnifiques. La frontière entre la scène et le public est abolie : on se fait asperger, marcher dessus, recouvrir par d'immenses toiles d'araignée... Et avec le final que je ne dévoilerai pas on est encore dans la surenchère ! Un spectacle qui ne lésine pas sur les fumigènes ni les jets de toutes sortes donc, pour la plus grande joie des petits... et des grands qui redeviennent l'espace d'un soir de grands enfants ! Jusqu'au 4 janvier 2015 au Trianon
Par Yosha - Publié dans : Paris pour les petits
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 5 décembre 2014 5 05 /12 /Déc /2014 20:22
En cette période hivernale, je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans le premier volet de la trilogie des Neshov d'Anne B. Ragde, "La terre des mensonges". Et je prédis que vous risquez de dévorer aussitôt les deux autres sur votre lancée... On plonge dans une saga familiale au coeur de la ferme familiale des Neshov en Norvège au moment de Noël, alors que la matriarche, Anna Neshov, vieille femme au caractère si bien trempé que son fils aîné la croyait éternelle, est pourtant en train de mourir. A cette occasion, ses trois fils que presque tout oppose, se retrouvent, ainsi qu'une nièce tenue à distance jusque-là. Peu à peu, les secrets de famille bien étouffés ressurgissent, amenant chacun à considérer son existence d'un jour nouveau, à quitter le confort de sa vie routinière et paisible. Cette trilogie est remarquable car elle dépeint des univers totalement opposés - le vieux garçon éleveur de porcs, son frère homo menant une vie de luxe à Copenhague - d'une manière crédible. Bon peut-être un brin cliché mais ça sonne juste ! On comprend l'attachement de Tor à ses porcs, à cette existence simple, se contenter de petits riens et l'ébranlement que signifie pour lui la mort de sa mère et les secrets de famille éventrés. Le personnage de Margido, ordonnateur de pompes funèbres, reste plus énigmatique mais il se dévoile peu à peu au cours des trois tomes. La joie de vivre et l'égoïsme d'Erlend, le cadet, le rendent à la fois attachant et exaspérant ! Quant à la nièce, Torunn, elle est tiraillée entre le devoir familial et sa vie d'assistante vétérinaire à Oslo. Et enfin, le "vieux" est celui dont la vie gâchée a le plus serré mon petit coeur... Une phrase de Margido résume finalement la réflexion que ce livre ne peut manquer de susciter sur nos choix de vie, notre raison d'être : "Peut-être cette jeune fille avait-elle de la chance, malgré tout, d'avoir échappé à une longue existence pleine de choix dont on ne comprenait pas l'erreur catastrophique avant qu'il soit trop tard."
Par Yosha - Publié dans : Bouquins
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 4 décembre 2014 4 04 /12 /Déc /2014 19:43
生长 Genesis (les idéogrammes chinois signifient Naissance et Croissance) est une création du chorégraphe flamand commandée par Yabin Wang, connue notamment pour son rôle dans le film "Le Secret des poignards volants". Les influences sont multiples tant dans la danse que la musique (des musiciens interprètent sur scène des musiques tibétaines, indiennes, congolaises...) formant un métissage très puissant. La mise en scène minimaliste jouant sur le clair-obscur (le yin et le yang...) donne de la force à la chorégraphie tournoyante de Cherkaoui. La maîtrise technique des interprètes est parfaite mais on n'est jamais dans la simple prouesse physique, ils habitent leur danse. Concernant le message derrière cette création, à chacun d'y voir ce que bon lui semble et de suivre son propre cheminement... Jusqu'au 5 décembre à la Grande Halle de la Villette
Par Yosha
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés