Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 07:34

Jacques

 

Sandrine Bonnaire dit s'être inspirée d'un homme que sa mère avait connu et qui n'avait pas réussi à tourner la page de leur histoire, sombrant jusqu'à devenir sans-abri. Elle a transposé la perte d'un amour par la perte d'un enfant et son film n'en tire que plus de force.

Jacques, de retour en France pour le décès de son père, recontacte Mado, avec laquelle il a eu autrefois une histoire et un enfant qui est mort dans un accident. Seule la douleur les unissait, ils se sont séparés. Mado a refait sa vie et eu un petit garçon, Paul. Jacques est resté anéanti et s'est réfugié dans le travail. Jacques cherche à nouer une relation avec Paul et Mado y consent au début avant de devenir réticente.

On croit à cette histoire, on croit à ce lien tissé entre un homme dévasté qui a perdu l'essentiel et un petit garçon qui sent qu'il a besoin de lui. Le film est porté par William Hurt, extraordinaire dans le rôle de cet homme qui décide de s'emmurer vivant, incapable de continuer à vivre en l'absence de son enfant. Alexandra Lamy, sorte d'alter ego de Sandrine Bonnaire est solaire et bouleversante.

Malgré un sujet délicat, tout sonne juste dans ce film poignant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yosha - dans Ciné
commenter cet article

commentaires

Pyrausta 05/11/2012 18:56


je n'ai jamais entendu parler de ce film et c'est bien dommage! Ton article donne envie de le voir, meme si ce n'est pas gai.

Yosha 05/11/2012 20:23



En effet, il n'est pas sorti dans beaucoup de salles, je le recommande, c'est un très beau film, extrêmement touchant.



Présentation

  • : Le blog de Yosha
  • : Un blog pour tous ceux qui chantent la vie, qui dansent la vie, qui ne sont qu'amour
  • Contact

Recherche

Adresses Gourmandes❤