Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 07:28

Anna--Leo-et-le-gros-ours-de-l-armoire.jpg

 

Cette histoire imaginée par Bernard Friot (l'auteur des inventives "Histoires pressées") est à la fois joyeuse et nostalgique.

Anna et Léo s'ennuient et, le temps d'un après-midi pluvieux, ils vont ressortir leurs vieux jouets afin de se distraire et faire leurs adieux aux enfants qu'ils ne sont déjà plus.

C'est la force de cette histoire, je trouve, mettre en avant le fait que pour un enfant, grandir n'est pas si évident, il y a une part de fierté bien sûr mais aussi un renoncement : aux jouets de petits, aux doudous, à certaines croyances magiques... à un cocon protecteur.

Les personnages jouets sont pleins d'une inventivité qui plaira aux enfants (et à leurs parents) : Jonathan le serpent qui apprend le Chinois pour une raison secrète, Roberto le clown exubérant égocentrique, Lili la poupée qui danse au mauvais caractère...

Ce récit sensible est joliment mis en musique par Jean-François Verdier.

Le site d'Actes Sud Junior en propose des extraits à lire et à écouter.

 

"Adieu, Roberto, dit Léo. Je suis bien content de t'avoir revu. Qu'est-ce qu'on a ri, tous les deux, tu te souviens ? Avant... Quand j'avais du chagrin, c'est toujours toi qui me consolais. Et la nuit, si j'avais peur, tu me tenais la main. Tu te souviens, hien Roberto ?

Anna tire Léo par le bras.

- Eh, tu vas pas pleurer, quand même ?"

Partager cet article

Repost 0
Published by Yosha - dans Albums
commenter cet article

commentaires

Isa tout simplement ... 05/03/2013 10:33


Ressortir les vieux jouets , voila une activité que me plairait bien , aller fouiller dans le grenier de mes parents ... 

Yosha 05/03/2013 16:53



Oui fouiller dans la malle aux souvenirs ! 



Présentation

  • : Le blog de Yosha
  • : Un blog pour tous ceux qui chantent la vie, qui dansent la vie, qui ne sont qu'amour
  • Contact

Recherche

Adresses Gourmandes❤