Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 17:44

"it is the nature of stars to cross, and never was Shakespeare more wrong when he had Cassius note, "The fault, dear Brutus, is not in our stars / But in ourselves."

the-fault-in-our-stars.gif

 

C'est grâce à Leiloona que j'ai découvert ce livre de John Green qui parvient à traiter d'un sujet sensible et douloureux - le cancer des enfants - sans tomber dans le pathos... Bien sûr, c'est un livre poignant, qui m'a complètement retournée, mais sa force réside sûrement dans le fait qu'il va au-delà de ce thème et nous amène à réfléchir sur la vie, son miracle, son mystère, son absurdité, la douleur qui va avec...

Et puis, c'est aussi une magnifique histoire d'amour...

A tout cela s'ajoute une mise en abîme réussie d'un roman dans le roman et même quelques touches d'humour absolument pas décalées car encore une fois c'est un livre sur la Vie !

J'ai dévoré ce livre tout en redoutant d'arriver à la fin... une métaphore de la vie ?!

Et j'ai repensé à un livre qui m'avait beaucoup marquée ado sur le même thème, "Un été pour mourir" de Lois Lowry qui traite de la leucémie d'une adolescente à travers le regard de sa soeur.

 

Un de mes passages préférés, cette annonce poético-philosophique sur une balançoire :

"Desperately  Lonely Swing Set Needs Loving Home

One swing set, well worn but structurally sound, seeks new home. Make memories with your kid or kids so that someday he or she or they will look into the backyard and feel the ache of sentimentality as desperately as I did this afternoon. It's all fragile and fleeting, dear reader, but with this swing set, you child(ren) will be introduced to the ups and downs of human life gently and safely, and may also learn the most important lesson of all : No matter how hard you kick, no matter how high you get, you can't go all the way around."

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yosha - dans Bouquins
commenter cet article

commentaires

Mlle Pointillés 02/03/2013 17:41


Il ne faut pas passer à côté de ce livre!!! :) ♥

Yosha 02/03/2013 20:43



Oui, tout à fait d'accord, c'était l'idée générale !



faelys 01/03/2013 16:10


c'est fou, moi aussi j'ai lu en anglais "un été pour mourir"! je n'avais pas fait le parallèle mais en lisant ton billet les souvenirs de ce livre me reviennent! Lois Lowry est une auteur que
j'aime tant!!

Yosha 01/03/2013 17:34



J'y ai tout de suite pensé car c'est un livre qui m'a vraiment marquée, je ne sais pas combien de fois j'ai pu le lire !



Présentation

  • : Le blog de Yosha
  • : Un blog pour tous ceux qui chantent la vie, qui dansent la vie, qui ne sont qu'amour
  • Contact

Recherche

Adresses Gourmandes❤