Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 10:30

silhouette.jpg

 

Le nom de Jean-Claude Mourlevat revenant sans cesse sur les blogs, j'étais très curieuse de le lire ! C'est chose faite avec son dernier livre, "Silhouette", un recueil de nouvelles captivant. Une phrase peut résumer ces histoires pourtant très différentes : "Les choses se déroulent rarement comme on les imagine. La vie, dans son infinie variété, se joue bien de nos prévisions."  Et Jean-Claude Mourlevat se joue bien de nos prévisions de lecteurs jusqu'à la nouvelle finale, une mise en abyme pleine d'humour !

Les chutes sont souvent cruelles, toujours inattendues voire choquantes... je pense à la "double chute" de "Case départ", ce piège se refermant sur son personnage m'a flanquée un petit coup au coeur... Mais c'est finalement l'émotion qui prend le dessus avec "Love", "Ouessant", "Mon oncle Chris" ou "Les jolis nuages" où des personnages à première vue ordinaire acquièrent une dimension héroïque.

En lisant ce recueil je me suis dit que le bonheur tenait finalement à peu de choses - un château de sable, un poème - et qu'il fallait le reconnaître et le savourer quand il était là.

 

D'autres avis : Leiloona, Moka, Qu'importe le flacon..., Lael

et pour contrebalancer tous ces éloges, un avis plus mitigé : D'un livre à l'autre

Partager cet article

Repost 0
Published by Yosha - dans Bouquins
commenter cet article

commentaires

Isa tout simplement ... 11/04/2013 10:08


Je note , merci ;) 

Yosha 11/04/2013 18:32



Je ne connaissais pas du tout Mourlevat, auteur pour ados reconnu mais apprécié aussi des adultes ! En tout cas, ce recueil m'a beaucoup plu et touchée.



Céline - Qu'importe le flacon... 10/04/2013 22:45


Merci pour le lien :-)  J'ajoute immédiatement le tien sous mon billet. 
Je retrouve toutes mes sensations de lecture en te lisant !  Tu as raison, "Ouessant" était très émouvant aussi mais m'a moins plu car, plus que pour les autres, j'ai trouvé sa chute cruelle
pour le moins injuste :-(

Yosha 11/04/2013 07:06



Oui en effet, la fin était vraiment dure mais j'ai adoré le moment de constuction du château de sable quasi lyrique !



Philippe D 10/04/2013 21:54


Je suis très difficile en ce qui concerne les nouvelles.


Les miennes sont le plus souvent noires parait-il (ce sont les autres qui le disent). J'essaye d'y mettre une chute inattendue (c'est le principe) mais j'aime aussi que la fin soit ouverte et
donc que le lecteur puisse imaginer une fin lui-même.


C'est difficile à expliquer. Alors, un exemple : une histoire se termine, par exemple, sur un voyage en avion. Le moteur a des ratés, l'avion descend dangereusement. Libre au lecteur de créer la
fin : l'avion s'écrase ou arrive à atterrir.


Merci pour ton commentaire. Bonne fin de soirée. 


PS De Mourlevat, j'ai adoré "La balafre". Je te le conseille. C'est son premier roman. Je vais acheter "Le chagrin du roi mort". Il parait qu'il est très bien. 

Yosha 11/04/2013 07:05



Merci pour les explications ! En effet, les chutes de Mourlevat tiennent plus du couperet définitif dans l'ensemble.



Présentation

  • : Le blog de Yosha
  • : Un blog pour tous ceux qui chantent la vie, qui dansent la vie, qui ne sont qu'amour
  • Contact

Recherche

Adresses Gourmandes❤