Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 14:02

tea-time.jpg

crédit photo : Romaric Cazaux

 

Tandis qu'il remplit nos tasses, j'essaie de me réjouir. Nous fêtons nos noces d'or. Pour l'occasion, pas de grand dîner mais un petit salon de thé. Nous avons choisi le même gâteau spongieux, le même thé à la bergamote... Cinquante ans de mariage et on finit par agir par mimétisme, c'est plus simple que de faire des choix personnels. On ne sait plus très bien ce qui fait partie de soi, de l'autre. Je lève la tête et esquisse un sourire de remerciement. Nous sirotons notre thé, en silence. J'observe les autres tables à la dérobée. Un jeune couple n'échange pas un mot, pas un regard, plongés dans la contemplation de leurs portables respectifs. Une mère gave son petit garçon, lui enfournant de gros morceaux de gâteau dans la bouche, l'air absent. Je découpe un petit morceau de ma part et je le mastique consciencieusement.

Roger me prend la main, me regarde dans les yeux. "Joyeux anniversaire ma chérie !"

"Joyeux anniversaire, mon amour."

Tout à l'heure, nous nous promènerons dans le petit jardin, au milieu des roses trémières, nous nous assiérons quelques minutes sur un banc au soleil, pour nous reposer, quelques minutes supplémentaires ensemble. Tous les deux, toujours, Rien que tous les deux. Le destin en a décidé ainsi. Même si un petit fantôme flotte toujours à nos côtés.

 

Atelier d'écriture proposé par Leiloona

Partager cet article

Repost 0

commentaires

stéphanie 19/05/2013 14:32


Belle complicité d'une vie partagée, des petits plaisirs simples d'un thé d'une patisserie, d'une balade, mêmes rituels renouvellés mais toujours appréciés.

Yosha 19/05/2013 16:20



Oui... enfin comme souvent j'ai modifié mon texte qui est devenu très éloigné de celui de départ !



mamido55 16/05/2013 12:59


C'est un texte très tendre et très paisible même si on sent poindre la douleur de l'absence d'un enfant perdu ou jamais conçu. Les vies même paisibles en apparence ne sont jamais de longs fleuves
tranquilles!

Yosha 16/05/2013 17:49



C'est exactement ce que je voulais exprimer... merci Mamido !



Cardamone 13/05/2013 20:55


En tout cas on y croit! Les petits détails qui sonnent juste, les mots bien choisis... Moi, je trouve ça très réaliste! et encore un très joli texte, qui donne envie d'un plus ample
développement!


 

Yosha 13/05/2013 21:03



Merci Cardamone ! Je trouve l'amour entre personnes âgées particulièrement touchant mais c'est vrai que c'est forcément une terre inconnue pour moi... Je me rappelle d'un vieux monsieur venu
attendre sa femme à un arrêt de bus, quand elle est descendue, il lui a pris sa valise des mains, lui a donné un baiser léger et ils se sont éloignés main dans la main... Cela respirait l'amour
véritable et paisible. Je le souhaite à tout le monde !



Jean-Charles 13/05/2013 16:13


De la tendresse, beaucoup de tendresse mais est-ce bien réaliste tout ça.

Yosha 13/05/2013 17:34



En fait, au début j'avais écrit une autre fin beaucoup moins tendre ! Mais derrière cette tendresse perce la douleur aussi... Si c'est réaliste, j'en sais rien... Je verrai bien dans 50 ans




lucie 13/05/2013 11:02


délicat, touchant, j'aime ton texte.

Yosha 13/05/2013 12:47



Merci beaucoup Lucie ! Ma vision est moins optimiste que beaucoup de textes, pourtant j'ai envie de croire à un amour qui dure toute une vie...



Présentation

  • : Le blog de Yosha
  • : Un blog pour tous ceux qui chantent la vie, qui dansent la vie, qui ne sont qu'amour
  • Contact

Recherche

Adresses Gourmandes❤