Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 16:20

Voici ma première participation à l'atelier d'écriture de Leiloona "Une photo, quelques mots". Le principe : écrire un texte libre à partir d'une photo. 

RomaricCazaux

  crédit photo : Romaric Cazaux

 

Lorsque je rentre du travail, une photo m'attend sur la table basse. J'ai un coup au coeur. Irène... Pourquoi une simple photo me déchire-t-elle le coeur ?

Je contemple son visage radieux tandis qu'elle s'abandonnait dans mes bras le temps d'une danse. Elle était dans l'instant présent, dans la musique, "ça lui rentre dans la peau par le bas par le haut" comme dit si bien Edith Piaf. Et moi, dans tout ça ? Je n'étais pas dans l'instant présent. J'aimais cette fille, les moments que nous passions ensemble, des moments volés. Mais je devais en épouser une autre. Irène le savait mais voulait croire à notre histoire, à cet amour suffisamment fort selon elle pour triompher des conventions. Je me rappelle si bien de la douceur sans nom qui m'avait envahi lors de cette danse.

Le visage rayonnant d'Irène contraste violemment avec le souvenir que j'en ai gardé, son regard d'une tristesse infinie lorsque je trouvai enfin le courage de mettre un terme à notre histoire sans avenir, quelques mois seulement avant mon mariage. Et je l'avais aimée encore plus pour sa réaction digne, sans cris et sans reproches. Et puis j'avais tellement bien caché cette photo et enfoui son souvenir que j'avais fini par l'oublier. Je me demande comment ma femme l'a trouvée et ce qu'elle en a pensé. La laisser en évidence, comme une preuve, veut tout dire... Et ma prétendue fidélité m'apparaît soudain comme un masque.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

stéphanie 27/10/2012 11:22


coucou Yosha, j'ai beuacoup aimé ton texte nostalgique certes, mais profond et poignant. ne le dénigre pas. je partcipe à cet atelier 3 semaines après les autres, mais j'ai un a envie de me lire:


http://crealisezmoi.blog4ever.com/blog/lire-article-717325-9599687-confidences.html

Yosha 28/10/2012 10:16



C'est gentil... Je vais lire ça !



lucie 15/10/2012 23:01


et si finalement c'était le moment pour changer de vie ?! pourquoi choisir la routine, l'ennui, l'absence de risque ? il faut vivre !!!!

Leiloona 15/10/2012 22:17


Pourquoi n'aimes-tu pas le point de vue choisi ? 


J'aime beaucoup !!!

Yosha 16/10/2012 07:04



Merci ! Mais je trouve que l'idée du poème chanson collait mieux à la photo...



lucie 15/10/2012 19:56


grrr vos textes me font enrager ce soir !! quelle idée d'enterrer une si belle histoire pour un parcours si conventionnel...

Yosha 15/10/2012 20:09



Désolée de te faire enrager mais tous les hommes (ou femmes) qui ont une double vie le savent bien : pas facile d'allier passion et routine quotidienne... Alors l'enterrer c'est peut-être la
seule façon de la préserver finalement !



Jean-Charles 15/10/2012 19:51


Ah les souvenirs compromettants sur lesquels on ne tire pas toujours un trait. Et ce qui est drôle c'est que les femmes du présent sont parfois jalouses de celles du passé, "allez savoir
pourquoi, une chanson c'est peu de choses, mais quand ça se pose, au creux d'une oreille." ♪♪♪♪♪

Yosha 15/10/2012 20:14



Oui mais est-ce si peu de choses ?! II y a un très beau livre de Maggie O'Farrel sur ce thème, "La Maîtresse de mon amant", ce n'est pas si facile de lutter contre les fantômes du passé
!



Présentation

  • : Le blog de Yosha
  • : Un blog pour tous ceux qui chantent la vie, qui dansent la vie, qui ne sont qu'amour
  • Contact

Recherche

Adresses Gourmandes❤