Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 12:44

"Qui cueille une fleur dérange une étoile." (proverbe taoïste)

 

la-guerison-du-monde.gif

 

Frédéric Lenoir part d'un constat alarmant mais lucide : "Quinze milliards d'années d'évolution pour l'avènement d'un être capable de découvrir l'origine de l'univers dont il est issu, de déchiffrer les comportements des atomes et des galaxies, d'explorer le système solaire, de mettre à son service les forces de la nature, mais incapable de se mobiliser pour empêcher sa propre élimination !"

 

Avec sa pédagogie habituelle, il explore les divers systèmes de pensée et de religion pour démontrer qu'au-delà de ses divergences, l'humanité pourrait s'accorder sur un système de valeurs communes, universelles : la vérité, la justice, le respect, la liberté, l'amour et la beauté.

 

"Pour le dire plus abruptement : nos sociétés modernes crèvent d'un manque de fraternité et de spiritualité, et nous pouvons apprendre des autres, tout comme retrouver dans notre propre héritage, ce qui nous fait cruellement défaut."

 

Frédéric Lenoir prône une vision de la réalité considérée comme un organisme et non comme une machine qui rejoint la conception bouddhiste du monde ou encore celle du courant romantique.

"Si le capitalisme traduit, selon la célèbre définition de Max Weber, le désenchantement du monde, l'alternative romantique constitue une tentative désespérée de ré-enchantement du monde" à travers la poésie et la nature perçue comme l'"Âme du monde".

 

En science également s'opposent une conception matérialiste et désenchantée et une vision organique et poétique, celle d'Einstein notamment : "L'expérience la plus belle et la plus profonde que puisse faire l'homme est celle du mystère. C'est sur lui que se fondent les religions et toute activité sérieuse de l'art ou de la science. Celui qui n'en fait pas l'expérience me semble être sinon un mort, du moins un aveugle. Sentir que derrière tout ce que nous pourrons découvrir il y a quelque chose qui échappe à notre compréhension et dont la beauté, la sublimité ne peuvent nous parvenir qu'indirectement, voilà ce que c'est que le sentiment du sacré, et, en ce sens, je peux dire que je suis religieux. Et il me suffit de pouvoir m'émerveiller devant ces secrets et de tenter humblement de saisir par l'esprit une image pâlie de la sublime structure de tout ce qui est."

Les similitudes entre la physique quantique et la vision bouddhiste du monde sont d'ailleurs frappantes !

 

Comment faire alors pour guérir notre vieux monde perclus de douleurs ? La solution consiste en un changement à tous les niveaux : individuel, social, global. Mais c'est le changement individuel qui sera déterminant. Dès lors que chacun sera déterminé à lutter contre les trois "poisons" que sont la convoitise, le découragement et la peur, la société évoluera vers un monde meilleur.

"La bonté est contagieuse. Peut-être beaucoup plus que le mal ! Il appartient donc à chacun de devenir acteur d'un monde plus fraternel pour aider à ce que le monde change."

Partager cet article

Repost 0
Published by Yosha - dans Bouquins
commenter cet article

commentaires

Cardamone 25/08/2013 14:10


Bon, je m'étais dit d'abord que je ne laisserai pas de comm à ton bel article, vu que je n'ai pas été capable de capter les vertus du dernier FL que j'ai lu, que ça a été une immense déception,
un des seuls livres que j'ai mis à la poubelle, furieuse, avec l'impression de m'être fait arnaquer! Mais puisque tout
le monde en dit du bien, une petite voix discordante et méchante ne peut pas faire de mal n'est-ce pas?


Je m'attendais vraiment à aimer, des amis de sensibilité proche en disaient du bien. Peut-être que c'est le problème d'ailleurs, que  c'est trop proche de moi, et que du coup j'ai
l'impression d'un enfonçage de portes ouvertes, d'une série d'évidences exprimées avec une telle absence de force ou de finesse, de conscience de la complexité des choses qu'elles m'offrent comme
un miroir insupportable de mes propres travers???


Bref, j'aime beaucoup beaucoup mieux tes poèmes!


Bon dimanche!

Yosha 25/08/2013 15:06



C'était quoi le livre de Frédéric Lenoir que tu as lu ? Petit traité de vie intérieure ? C'est un peu ma bible  C'est drôle une amie a eu exactement le même ressenti que toi : un amas d'évidences. Mais j'ai prêté "Petit traité..." à pas mal de gens et il a fait du bien à presque tous. Moi il
m'avait fait un bien fou, ce sont des évidences c'est vrai mais exprimées de manière simple et juste avec pas mal de références... C'est très personnel, c'est peut-être le type de livre auquel on
est plus ou moins réceptif selon la période. Merci pour ton commentaire, il donne un autre éclairage et ça m'intéresse de savoir ce que tu en penses ! Bon dimanche !



Présentation

  • : Le blog de Yosha
  • : Un blog pour tous ceux qui chantent la vie, qui dansent la vie, qui ne sont qu'amour
  • Contact

Recherche

Adresses Gourmandes❤