Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 08:42

route.jpg

crédit photo : Romaric Cazaux

 

La colline aux 333 virages... Au début, cela semblait drôle mais après en avoir compté une centaine, je me suis mis à avoir mal au coeur, besoin de sortir... J'ai claqué la portière et fait quelques pas chancelants sur le bas-côté. L'air frais me faisait tourner la tête. Je m'étais pris pour un aventurier, j'avais suivi Lola, sa jeunesse, son insouciance, sa beauté et je me retrouvais à suivre une route qui n'était pas la mienne.

 

Je repensais à ce soir où Lola était entrée dans ma vie. A sa manière, brusque et directe. Je buvais une bière après le travail en compagnie d'un ami et j'avais remarqué qu'une jeune femme m'observait. J'étais entré dans son jeu - le jeu sans conséquence de la séduction. Après une décennie en couple, je m'y sentais autorisé. Mon ami avait remarqué notre manège et me demanda des nouvelles de ma femme et de mes enfants. Remis sur le droit chemin, je me forçais à ignorer la mystérieuse inconnue mais lorsque je décidai de lui jeter un dernier regard, sa table était vide. Je me sentais bête, vaguement déçu. A ce moment, elle se matérialisa devant moi et me tendit un bout de papier en m'enveloppant de son regard velouté. "Si le coeur vous en dit." Son sourire étincelait. Sur le morceau de papier, un numéro de téléphone et son prénom : Lola.

Les jours qui suivirent, je fus incroyablement agité, je composais son numéro mais je n'arrivais pas à me résoudre à l'appeler. J'oscillais entre culpabilité, curiosité, excitation... Je me demandais ce qu'elle avait bien pu me trouver. Finalement, je me décidai, tentant de me convaincre que cela ne m'engageait à rien, c'était une connaissance comme une autre... La suite ne fut que trop prévisible. Lola devint ma maîtresse, me pressa de quitter ma femme ce que je ne pouvais me résoudre à faire et finalement, ce fut Aline qui me quitta, en découvrant ma liaison.


C'étaient nos premières vacances ensemble et je les avais imaginées différentes. Lola avait envie de parcourir les Pyrénées, il faisait froid et humide.  Elle avait voulu prendre le volant, j'avais cédé, même si je détestais me laisser conduire. Je lui cédais toujours. Elle avait mis un CD d'une obscure chanteuse française et chantait à pleins poumons. Elle irradiait de jeunesse, d'énergie et je me sentais vieux et rabougri à ses côtés. Pas à ma place. Cette colline aux virages m'avait achevé. J'avais besoin d'air. Lola voulut m'accompagner, un air soucieux voila ses jolis traits mais je la rassurai : "Non, non, je sors juste prendre un peu l'air. Continue la route et arrête-toi dès que le bas-côté est un peu plus large. Je te rejoins. Ca me fera du bien de marcher..."

Lola acquiesca, c'était dangereux de s'arrêter dans un de ces virages en épingle. La voiture repartit, me laissant seul. Je me sentais épuisé, j'avais envie de pleurer. Je me forçai à marcher, mon coeur battait à grands coups irréguliers, mon côté hypocondriaque me rappela que j'aurais dû voir mon cardiologue avant de partir. J'inspirai à fond, m'efforçant de me calmer. Je pensais à Aline et aux enfants. Ils me manquaient. Ma passion pour Lola s'était éteinte au moment où Aline m'avait quitté. Je restais avec elle par lâcheté. Perdu au milieu de ces virages.

 

Atelier d'écriture proposé par Leiloona

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Morgane 02/07/2013 17:59


Et bien je dit bien fait pour lui !!! ça lui apprendra à attraper le démon de midi !!! Grrrrrrrrrrrrrr ... ...


Bravo Yosha


 

Yosha 02/07/2013 20:16



Oui je crois que c'est le petit diable en moi qui m'a inspiré ce texte



Leiloona 01/07/2013 22:47


On ressens l'oppression terrible qu'il ressent ... Eh oui, même les meilleurs peuvent se tromper. ;)

Yosha 02/07/2013 07:51



Oui tout le monde peut se tromper, personne n'est à l'abri ce qui rend le coulpe siii difficile à faire durer... Je suis contente si le sentiment d'oppression est bien traduit ! Bonne semaine
Leiloona !



lucie 01/07/2013 20:04


oublié de préciser mais lu d'une traite. 

Yosha 02/07/2013 07:50



Ca me fait plaisir Lucie ! Je trouve mes textes un peu répétitifs et ennuyeux ces derniers temps...



lucie 01/07/2013 20:04


ro bein merde alors, il a lâché la proie pour l'ombre...

Yosha 02/07/2013 07:49



Oui c'est un peu ça !



Jean-Charles 30/06/2013 19:52


Une histoire aux accents de vérité, mais écrite par une femme bien sûr !

Yosha 30/06/2013 21:28



Pourtant j'ai fait de mon mieux  



Présentation

  • : Le blog de Yosha
  • : Un blog pour tous ceux qui chantent la vie, qui dansent la vie, qui ne sont qu'amour
  • Contact

Recherche

Adresses Gourmandes❤