Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 13:50

"Ex libris veritas"

 

La-Ballade-de-Lila-K.jpg

 

"Je me moquais un peu du contenu des livres. Ce que je recherchais, surtout, c'était le pouvoir qu'ils m'accordaient. J'arrivais grâce à eux à m'abstraire de ma vie. J'oubliais le Centre, sa routine et son lot de contraintes épuisantes. J'oubliais qu'on m'avait confisqué ma maman. J'étais ailleurs, loin du monde, loin de moi. C'est parfois reposant de se perdre de vue."

 

De Blandine Le Callet j'avais lu "Une pièce montée" mais le registre de "La Ballade de Lila K" est  très différent.

Il s'agit d'un récit d'anticipation finalement pas si éloigné de notre société de consommation actuelle pleine de diktats pernicieux.

Blandine Le Callet a créé une société sécuritaire effrayante sans forcer sur le trait - un minimalisme futuriste d'autant plus percutant qu'il rend l'identification plus aisée.

La charge sociale nous renvoie aux clivages actuels : une classe aisée aseptisée effrayée par les plus défavorisés qui aspirent à la rejoindre et ceux qui ont compris les dérives.

 

Ses réflexions sur l'amour, le deuil, le besoin de mémoire m'ont particulièrement touchée.

"C'est cela, sans doute, faire son deuil : accepter que le monde continue, inchangé, alors même qu'un être essentiel à sa marche en a été chassé. Accepter que les lignes restent droites et les couleurs intenses. Accepter l'évidence de sa propre survie."

 

Un récit qui sonne juste, chargé d'émotion et qui propose une voie de résistance : la culture et la connaissance à travers les livres et l'affirmation de soi, de sa singularité pour un monde plus poétique.

Lila parvient ainsi à mettre des mots sur ses émotions grâce à des vers de Verlaine.

"Un jour que j'étais sur le toit, à penser à ma mère en regardant la pluie qui tombait sur la ville, un poème m'est soudain revenu en mémoire. Il parlait de tristesse et il était parfait - je veux dire, il convenait parfaitement à l'instant : la pluie et mon chagrin, et la ville à mes pieds. C'était la première fois que cela m'arivait.

Je me suis avancée jusqu'au bord du toit. J'ai dit : Ecoute-moi, maman : Il pleure dans mon coeur comme il pleut sur la ville. C'était comme si les mots m'appartenaient. Comme si le poème était à moi, tout entier. Comme si je venais de l'inventer. Je l'ai murmuré très lentement, plusieurs fois, pour ma mère, où qu'elle soit. L'instant d'après, je me sentais déjà mieux."

   

Merci Cardamone pour la découverte !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yosha - dans Bouquins
commenter cet article

commentaires

Cardamone 05/01/2014 21:58


Une suite dans la Zone, ça m'aurait bien plus... Mais ce côté-là chez moi, d'en vouloir plus quand j'aime un texte, je crois que tu connais!!!

Yosha 06/01/2014 12:51



Avec une révolte et une belle histoire d'amour... Tu devrais l'écrire !!



Cardamone 04/01/2014 18:55


J'ai beaucoup aimé La ballade de Lila K, j'espérais qu'il y aurait une suite mais rien en vue je crois

Yosha 05/01/2014 00:54



Oui c'est grâce à toi que je l'ai lu, tu m'en avais parlé au détour d'un commentaire ! Merci encore !  C'est drôle
je n'ai pas pensé à une suite possible, j'aime assez la fin telle qu'elle est, un peu incertaine, mais pourquoi pas...



Isa 03/01/2014 09:33


J'ai lu beaucoup de biens de ce roman ! Je ne sais d'ailleurs pas pourquoi je ne l'ai toujours pas lu ...


Je vais m'empresser de le mettre sur ma liste ! 

Yosha 03/01/2014 20:07



Moi aussi j'avais très envie de le lire et j'ai laissé traîner sans raison... et puis là je me suis enfin décidée et je l'ai dévoré en deux jours !



Présentation

  • : Le blog de Yosha
  • : Un blog pour tous ceux qui chantent la vie, qui dansent la vie, qui ne sont qu'amour
  • Contact

Recherche

Adresses Gourmandes❤