Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 07:39

colimacon.jpg

crédit photo : Romaric Cazaux

 

"Et n'oublie pas les couches !" La porte se referme sur ces paroles. Léo se sent vaguement désorienté. Il soupire et entame la descente de l'escalier en colimaçon... Cet escalier... il leur avait tant plu quand ils avaient visité l'appartement pour la première fois : avec sa rampe en fer forgé et ses marches en pierre, il ne manque pas de cachet. A l'époque, ils formaient un jeune couple insouciant, un quatrième étage sans ascenseur ne leur posait aucun problème... Au contraire ! Cynthia y voyait l'occasion de faire son sport quotidien, quant à lui, il gravissait les marches deux à deux sans même y penser. Il lui semble que c'était une autre vie. Depuis la naissance de leur fils, ils ne se parlent plus, n'échangeant que des propos "utiles". La jalousie qu'il ressent à l'égard de ce petit être - son fils - l'inquiète parfois. Il est censé faire passer ses besoins avant les siens mais cela lui pèse. Son fils... il a encore du mal à se faire à cette idée. Il a un fils. Il est père. Papa. Il a l'impression qu'on lui a confié ce bébé - adorable certes - pour une raison obscure. Mais surtout, il a envie de retrouver la Cynthia d'avant, enjouée, et non cette ombre affairée, reproche incarné...

 

Plongé dans ses pensées, il ne s'aperçoit pas que cette descente est longue, très longue. Anormalement. La rencontre avec Cynthia, ses cheveux un peu plus clairs, un peu plus longs aussi, l'amour sur la machine à laver, les années étudiantes, refaire le monde, le cerveau noyé d'alcool... Il continue à descendre, la spirale de l'escalier l'aspire dans un cercle sombre et doux, celui de l'enfance. Il a l'âge de son fils... mais quel âge a son fils ?! Son visage, figé, est celui de Léo sur une vieille photo... Il ne parvient plus à distinguer ses traits, gommés dans son visage au contour flou... Des paroles résonnent qu'il n'arrive pas à comprendre...

"Monsieur ! Monsieur !" Il est arraché à ce monde opaque qui l'attire. Il ouvre les yeux, un peu nauséeux. De la sueur lui dégouline dans le dos mais il frissonne. Où est-il ? La lumière bourdonnante des néons et l'odeur aseptisée de l'hôpital l'assaillent. On lui fait boire un peu d'eau. Sa femme est sur le point de donner naissance à leur premier enfant.

 

Atelier d'écriture proposé par Leiloona

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Céline 02/04/2013 21:08


Le titre était très prometteur et le texte, j'ai adoré. On partage bien les sentiments du père. J'adore les histoire de voyages dans le temps alors je m'étais imaginée qu'il allait revenir à
l'époque où ils n'étaient que tous les deux, mais ta fin m'a agréablement surprise. Une fugace vision d'un possible avenir, donc l'occasion de faire autrement.

Yosha 02/04/2013 21:25



Au début c'était mon idée ! Et puis finalement j'ai préféré que ce ne soit qu'un futur imaginé, "cauchemardé" donc comme tu dis possible à éviter ! J'avais l'impression que mon texte
n'était pas très clair mais il a été très bien compris... aussi, j'ai la chance d'avoir de très bons lecteurs



Morgane 02/04/2013 11:18


Je dis souvent que l'arrivée d'un enfant dans un couple ressemble à une bombe atomique. On quitte sa maison à 2 pour aller à la maternité et on y revient à 3 avec un petit être dont on ne nous a
pas fourni le mode d'emploi ... ...


Tu t'es très bien mise du point de vue de cet homme qui ne sait plus trop où est à sa place et où est passé son épouse.


J'adore encore une fois ton texte.


- Bravo -

Yosha 02/04/2013 17:33



Merci beaucoup Morgane, une bombe atomique oui... et on a beau s'y préparer, on n'imagine pas l'ampleur des dégâts Mais bon, pour finir sur une note optimiste, comme dit Jean-Charles c'est quand même surtout beaucoup de bonheur



Cess 01/04/2013 21:39


Quel texte original, j'ai ressenti son angoisse et son desespoir... 

Yosha 02/04/2013 17:34



Merci, ça me fait plaisir que tu le trouves original et surtout d'avoir réussi à faire passer des émotions !



lucie 01/04/2013 11:55


le couple après l'arrivée d'un enfant...le centre de gravité qui se déplace...

Yosha 01/04/2013 21:04



Exactement... pas si facile de retrouver l'équilibre !



Leiloona 01/04/2013 10:10


Super cette fin, finalement il a l'impression de retourner vers le passé alors qu'il plonge en réalité vers le présent. Joli paradoxe ! 

Yosha 01/04/2013 10:54



Merci Leiloona, c'est exactement ça !  J'avais peur d'être mal comprise  



Présentation

  • : Le blog de Yosha
  • : Un blog pour tous ceux qui chantent la vie, qui dansent la vie, qui ne sont qu'amour
  • Contact

Recherche

Adresses Gourmandes❤