Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 06:27

L-ame-du-monde.jpg

 

"Quand, voyant un inconnu, nous reconnaissons en lui un frère, alors le jour se lève et la nuit prend fin".

 

"L'âme du monde" de Frédéric Lenoir est un peu un condensé de son précédent livre, "Petit traité de vie intérieure". Il prêche une convaincue mais relire les vérités essentielles de cette philosophie humaniste à laquelle j'adhère à 100% me fait toujours du bien.

L'intrigue est un prétexte pour exposer ses idées mais le décor de ce temple bouddhiste au Tibet où se trouvent réunis "sept sages" d'horizons variés est plutôt agréable et la catastrophe annoncée est malheureusement plus que jamais d'actualité. Contrairement à son précédent livre, Frédéric Lenoir ne cite pas de références explicites à de grands auteurs (excepté Gandhi) mais raconte des contes de sagesse populaire.

Mon préféré :

"Voici l'histoire d'un enfant qui demande à son père le secret du bonheur. Alors le père dit à son fils de le suivre ; ils sortent de la maison, le père sur leur vieil âne, le fils à pied. Et les gens du village de s'indigner : "Quel mauvais père qui oblige ainsi son fils à aller à pied !

- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison."

Le lendemain, le père installe son fils sur l'âne tandis que lui marche à côté. Les gens du village lancent alors : "Quel fils indigne, qui ne respecte pas son vieux père et le laisse aller à pied !

- Tu as entendu, mon fils ? Rentrons à la maison."

Le jour suivant, ils montent tous les deux sur l'âne. Les villageois de dire : "Ils n'ont donc aucun coeur pour surcharger ainsi cette pauvre bête !

- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison."

Le jour suivant, ils partent en portant eux-mêmes leur affaires, l'âne marchant derrière eux.

Les gens du village commentent de plus belle : "Voilà qu'ils portent eux-mêmes leurs bagages maintenant ! C'est le monde à l'envers !

- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison."

Arrivés à la maison, le père dit à son fils : "Tu me demandais le secret du bonheur ? Peu importe ce que tu fais, il y aura toujours quelqu'un pour y trouver à redire. Fais ce que tu aimes ou ce que tu penses juste de faire et tu seras heureux !"

J'en reviens à la citation de Gandhi : "Soyez le changement que vous voulez dans le monde", la même idée est énoncée dans ma chanson préférée, "Man in the Mirror", de Michael Jackson... Coïncidence ou signe du destin ?!

Frédéric Lenoir consacre un chapitre à l'Amour, bien plus large que la passion amoureuse ou bien même l'amour pour nos proches. J'avais évoqué ici sa vision de la passion amoureuse qui est, selon moi, très juste. La passion est illusoire, elle repose sur une idéalisation de l'autre et un désir sexuel mais avec le temps l'un et l'autre s'estompent et c'est alors que peut naître l'amour véritable où l'on aime l'autre pour ce qu'il est et non pour ce que l'on souhaiterait qu'il soit.

Bref, une lecture apaisante et ressourçante qui aide à se remettre sur les rails quand on s'était un peu égaré dans notre société de consommation sans âme.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yosha - dans Bouquins
commenter cet article

commentaires

Denis 31/08/2012 11:00


J'avasi lu les metamorphoses de Dieu de Frederic Lenoir et malgré la complexité, j'avais adoré, son analyse de la religion était vraiment intéressante. 


J'aime beaucoup le conte que tu cites.

Yosha 31/08/2012 12:32



Je note ! J'aime beaucoup sa façon de concevoir la religion comme une ouverture et non un dogmatisme.



Angela Donava 14/08/2012 16:46


un post tres inteessant!J'aime beaucoup



Angela Donava
http://www.lookbooks.fr

Yosha 15/08/2012 01:00



Merci ! J'ai quand même préféré "Petit traité de vie intérieure" mais les contes de "L'âme du monde" sont vraiment chouettes !



Présentation

  • : Le blog de Yosha
  • : Un blog pour tous ceux qui chantent la vie, qui dansent la vie, qui ne sont qu'amour
  • Contact

Recherche

Adresses Gourmandes❤