Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 04:23

main-gauche-bouge-copie-1.jpg

crédit photo : Romaric Cazaux

 

Figés devant le poste de télévision, le dos courbé, nous mastiquons sans échanger un mot, le regard fixe, l’air absent. La fuite de la réalité, de l’autre, un refuge dans du virtuel sans intérêt. Au bout d’un moment c’était devenu plus facile d’appuyer machinalement sur le bouton de la télécommande, ne plus réfléchir, se laisser porter par ces images et dialogues déconnectés.

« Ca te plaît ? »

Il marmonne son approbation. Est-ce qu’il a compris que je parlais du plat de lasagnes que j’ai préparé ou bien pense-t-il que j’évoque l’émission de speed dating que nous nous infligeons ? Mais peut-être qu’il ne pense rien, que le bruit indistinct qu’il a émis cherche juste à me signifier : ne me parle pas, je suis en communion avec la télé, il n’y a pas de place pour toi.

Tout à coup, je n’en peux plus, j’ai envie de hurler, de fracasser le poste de télévision, de lui balancer le plat de lasagnes à la figure. Mais je me contiens, j’émets un vague bâillement en guise d’excuse et je vais me réfugier dans la chambre avec un bouquin. Plus tard, je m’aperçois qu’il s’est endormi sur le canapé devant l’écran encore allumé, la télécommande serrée dans la main. J’éteins la télé et je vais me coucher, seule.

Des voix bruissent autour de moi, indistinctes. Je suis dans le noir, j’essaie d’accoutumer mes yeux à l’obscurité mais je ne parviens à rien distinguer. Je ne peux pas bouger, je suis paralysée. J’essaie de ne pas céder à la panique, je me concentre sur les voix qui s’éclaircissent.

« Encore une… »

« C’est dommage quand même, un vrai gâchis ! »

« Regarde ! C’est la mille quatre-vingt-dix-neuvième… »

« Oui mais il reste peut-être un peu d’espoir… La main gauche bouge encore ! »

« Pour manipuler la télécommande ! »

Les éclats de rire qui suivent me glacent le sang. Je comprends confusément que ces gens me contemplent, rient de moi… En effet, je sens ma main qui tressaille…

Je m’éveille en sursaut, la place près de moi dans le lit est vide. Je me dirige droit vers mon ennemie sans un regard pour lui, je défais les branchements et encore en pyjama je descends notre télévision à la poubelle. Ce sera elle ou moi.

 

Atelier d'écriture proposé par Leiloona

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
<br /> Très bien vu, j'aime beaucoup ! <br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Merci Leiloona ! J'avais un compte à régler <br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Original. Je me suis demandée un bon moment où le texte allait nous amener. C'est un angle d'attaque intéressant. Bravo !<br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Merci, c'est vrai que je suis partie de loin pour revenir vers la photo !<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Très original, bravo !!<br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Merci c'est gentil !<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> Très originale et actuelle interprétation de cette photo<br /> <br /> <br /> je descendrais bien le poste à la cave <br /> <br /> <br /> bonne journée<br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Il ne faut pas hésiter... ça donne le temps de faire plein de trucs, c'est magique !  Bonne journée !<br /> <br /> <br /> <br />
I
<br /> Un petit moment que je n'avais pas fait le tour des blogs et je retrouve avec grand plaisir tes textes et ton écriture fluide ! <br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Un petit moment que je n'avais rien écrit... merci pour le passage ! Bonne semaine Isa !<br /> <br /> <br /> <br />