Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 17:08

Faut-il-manger-les-animaux.jpg

 

"Il y a quelque chose dans le fait de manger les animaux qui tend à polariser les avis : soit on n'en mange jamais, soit on ne se pose jamais de questions sincères à ce sujet ; soit on devient un activiste, soit on méprise les activistes. Ces positions antagonistes - tout comme le refus de prendre position, lui-même très révélateur - convergent pour indiquer que manger les animaux n'est pas une question sans importance. Le fait de consommer ou pas des animaux et la façon dont nous les mangeons touchent à quelque chose de profond"

"La nature n'est pas cruelle. Pas plus que ne le sont les animaux qui tuent et, à l'occasion, se torturent même les uns les autres. La cruauté dépend de la compréhension qu'on en a, et de la capacité à choisir de ne pas l'exercer. Ou à choisir de l'ignorer."

 

"Faut-il manger les animaux ?" est une sorte d'essai par l'écrivain Jonathan Safran Foer, plus connu pour ses romans. L'auteur remarque que face à ce titre, on présuppose tout de suite que l'ouvrage en question va être un plaidoyer en faveur du végétarisme... Pourtant, la thèse opposée pourrait tout à fait être défendue ! Et Jonathan Safran Foer commence d'ailleurs avec un surprenant plaidoyer pour manger les chiens ! La suite est plus conventionnelle mais extrêmement bien documentée. Manger de la viande (ou du poisson) contribue non seulement à faire souffrir des animaux (dont certains sont bien plus intelligents qu'un chien soit dit en passant...) et au désastre écologique à l'oeuvre sur notre planète (l'élevage industriel est la première cause du réchauffement climatique, de la pollution de l'air et de l'eau). Et même si l'on ne se préoccupe pas plus que ça de ce que peuvent ressentir des bêtes maltraitées ou de l'impact nocif de l'élevage industriel sur l'environnement, reste la question de la santé publique vu que presque tous les animaux que nous consommons sont malades (et bourrés d'antibiotiques). 

 

Jonathan Safran Foer n'est pas pour autant radical dans ses propos. La solution qu'il préconise est d'avoir conscience de la situation et de manger moins de viande.

 

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur ce livre, Deedee avait écrit une critique très complète... il y a plus d'un an (oui, je suis à la ramasse comme d'hab !).

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yosha - dans Bouquins
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Yosha
  • : Un blog pour tous ceux qui chantent la vie, qui dansent la vie, qui ne sont qu'amour
  • Contact

Recherche

Adresses Gourmandes❤