Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 14:39

autoportrait.jpgcrédit photo : Vivian Meier / John Maloof Collection

 

Attention... spoilers !! Ce n'est pas vraiment un film à grand suspense mais je dévoile beaucoup d'aspects de ce documentaire passionnant alors je préfère prévenir !

 

"A la recherche de Vivian Meier" est un film troublant. Au-delà de la découverte d'une photographe exceptionnelle méconnue durant sa vie (et pour cause, elle ne faisait développer que très peu de ses photos et ne les montrait presque pas...), c'est un film sur la part d'ombre de chacun et une réflexion sur l'art photographique : les motivations des photographes, ce qui fait qu'un photographe sort de l'ordinaire. L'analyse d'un photographe sur l'oeuvre de Vivian Meier est à cet égard passionnante : il souligne qu'elle parvenait à trouver la bonne distance de ses sujets, à pénétrer leur intimité là où ils se révélaient eux-mêmes. Et c'est vrai qu'il se dégage de ses photographies une émotion et une justesse qui touchent instantanément. Les clichés sont parfois comiques, parfois tragiques, souvent tragi-comiques. Vivien Meier mitraillait, ne quittant jamais l'appareil qu'elle portait autour du cou... ce qui pouvait sembler étrange vu sa profession de nourrice !

John Maloof, le jeune fan à l'origine de la découverte de négatifs de Vivian Meier lors d'une vente aux enchères et par conséquent de ce documentaire a enquêté sur la vie de cette personne décrite comme "secrète", "mystérieuse" ou encore "excentrique" par son entourage. Il découvre ainsi qu'elle collectionnait les objets du quotidien (en particulier les journaux) avec une obsession confinant à la folie. On entend Vivian Meier sur de vieilles cassettes alors qu'elle interrogeait les enfants qu'elle gardait ou bien se parlait à elle-même sur des questions existentielles qui montrent qu'elle tentait de conserver une trace de sa vie à travers cette accumulation et ces milliers de photos prises...

Mais la vie de cette femme secrète et seule ne dévoile pas tous ses mystères. Ainsi les familles qui l'ont employée parlent de la zone d'ombre qui l'habitait. Décrite tantôt comme adorant les enfants et adoré d'eux mais aussi capable de maltraitance et ayant certainement été abusée elle-même plus jeune, sa personnalité affirmée, libre et tourmentée fascine et intrigue. Elle aura fini sa vie seule, marginale, à manger des boîtes de corned-beef froides à même la boîte en trouvant cela délicieux...

Serait-elle heureuse de ce succès posthume ? Et question encore plus délicate : approuverait-elle ce film qui fouille dans les recoins de sa vie, elle qui insistait pour que sa chambre ait un verrou qui la rende impossible d'accès ?

 

A voir : le site de John Maloof

Malheureusement j'ai raté l'exposition qui lui était consacrée qui vient de s'achever... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yosha - dans Ciné
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Yosha
  • : Un blog pour tous ceux qui chantent la vie, qui dansent la vie, qui ne sont qu'amour
  • Contact

Recherche

Adresses Gourmandes❤